Janice Valton-Kali | Hypnothérapeute certifiée

Accueil

Thérapie

FAQ

Infos

Contact

Foire aux questions

Qu’est-ce que l’hypnose ? Selon Milton Erickson, fondateur de l’hypnose Ericksonienne, la définition de l’hypnose est la suivante :
« C’est un état d’attention et de réceptivité intense avec une augmentation significative des réactions positives à une idée ou à un groupe d’idées »

L’hypnose correspond à « un état de conscience modifié », état qui peut être induit par un professionnel mais aussi par nous-même. L’état hypnotique est d’ailleurs régulièrement atteint, lors du visionnage d’un film, d’une période de grande concentration ou au contraire lorsque l’on « décroche » de la réalité et que l’on se met à rêvasser. L’esprit est alors soit focalisé sur une pensée, soit totalement libéré et se laisse aller à son imagination. Dans ces deux cas, la notion de temps nous échappe.
La méditation, la transe ou encore le rêve sont d’autres représentations de l’état de conscience modifié.
L’hypnose fonctionne t‘elle sur tout le monde ? L’hypnose est un état naturel que nous connaissons tous plusieurs fois par jour sans même y prêter attention, c’est un état de conscience modifié qui peut aussi se produire spontanément (lors de la réalisation d’une tâche minutieuse, ou lorsque l’attention est entièrement captée par un film, au volant de sa voiture par exemple).
De ce fait, on peut dire que tout le monde possède cette capacité d’entrer en hypnose. Par contre, tout ne monde n’y rentre pas de la même façon.
Risque t’on de perdre le contrôle ou de ne pas se réveiller ? Non, l'état hypnotique étant un état naturel, c'est comme se demander si on pourrait ne pas se réveiller après s'être endormi.
De plus, prouvées par les expérimentations (Martin Orne), sans stimulation, une personne revient spontanément à un état ordinaire de conscience après 10 à 15 minutes.
L’hypnose est-elle reconnue ? Dérivé du grec “hypnos”, signifiant sommeil, l’hypnose désigne à la fois un état modifié de conscience et les pratiques destinées à le créer. Cet état, proche du sommeil ou de la méditation, permet à l’individu d’approcher son inconscient tout en restant conscient du monde qui l’entoure.

L’hypnose semble avoir toujours fait partie de l’arsenal des guérisseurs et des chamans. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle qu’elle attire l’attention d’un médecin, le Dr Mesmer. Celui-ci est convaincu qu’il existe un pouvoir de magnétisme animal. Selon lui, certaines personnes disposeraient d’un fluide permettant d’influencer d’autres personnes pour les guérir.
Cette idée lui attire les foudres de l’Académie des sciences et de la Société royale de médecine en 1784. La méthode, ancêtre de l’hypnose, est traitée de charlatanisme.

Il faudra attendre le siècle suivant et les recherches du médecin britannique James Braid. Celui-ci rejette l’idée d’un fluide, mais pense que certains procédés (comme la parole et la suggestion) permettent de provoquer des modifications fonctionnelles du cerveau. Ces modifications auraient des vertus curatives sur les patients qui en font l’expérience.

En 1955, la British Medical Society reconnaît l’usage de l’hypnose comme procédé médical. En France, l’hypnose a été reconnue en 1992 par l’Inserm après une conférence sur ses mécanismes et ses effets par le Dr Bongartz. Ce n’est qu’en 2001 que la première formation universitaire consacrée à l’hypnose ouvre ses portes sous l’impulsion du Dr Jean-Marc Benhaiem à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris).
Comment profiter au mieux de la séance ensemble ? Chaque séance est différente, en fonction de vos besoins, de vos envies et de votre volonté à opérer un changement.

Je dirais même plus que la meilleure manière de pleinement l'optimiser serait de réellement vous engager avec vous-même sur le fait d'entreprendre un changement en vous.
Quant à moi, je m'engage à vous donner mon temps, mon attention et toutes mes compétences afin de vous accompagner au mieux vers vos objectifs, dans un esprit d'autonomie, de confiance et de bienveillance.
Combien de séances sont nécessaires ? Généralement une à quatre séances suffisent pour voir opérer un changement.
Il est à noter que chaque client étant unique rendant chaque objectif différent, le nombre de séances sera adapté en fonction et ce, toujours avec votre plein accord.
Combien de temps dure une séance ? Une séance d’hypnothérapie dure de 40 à 60 minutes. Prévoyez 90 minutes pour les séances en famille.
Comment se déroule la 1ère séance ? Cette première séance est plus généralement consacrée au recueil de la demande, à son analyse et à la détermination des grands axes thérapeutiques.
Dans cette optique, nous prendrons le temps de faire connaissance. Je vous écouterai et répondrai à vos questions, concernant l'accompagnement ou sur l'hypnose.
A mon tour, je vous questionnerai de manière à comprendre qui vous êtes et ce que vous souhaitez. Cela m’aidera à mettre en place un accompagnement adapté afin de commencer le(s) changement(s) et/ objectif(s) souhaités de manière bienveillante.
Quelles mutuelles peuvent rembourser les séances d'hypnose ? Voici une liste non exhaustive de mutuelles qui remboursent des séances d’hypnothérapie :

  • Abéla Santé
  • AG2R La Mondiale (cette mutuelle rembourse 4 séances par an et par personne)
  • AGIPI
  • Allianz Santé
  • ALPTIS
  • AIO Santé
  • APICIL
  • APRICE
  • April Santé
  • Apthéma Santé (rembourse 45 €/séance)
  • ARCIL
  • Assuréo
  • Axa
  • BCA MMA
  • Cabinet Vandamme
  • CAIRPSA-CARPRECA
  • Les caisses :
  • Complémentaire des Cadres
  • des Chantiers Navals de l’Atlantique
  • de Prévoyance « La Boétie »
  • Mutuelle d’Assurance et de Prévoyance (C.M.A.)
  • Cap Mutuelle
  • CAPRICEL-Groupe Magdebourg
  • CAPRICEL-IRPELEC-APRICE
  • Direct AssurFinance (rembourse 25 €/consultation dans la limite de 3 par an
  • Dynalis (rembourse 100% des séances, jusqu’à 8 séances par an)
  • Gay Prévoyance (contrats « Formule 300 » ou « Formule 400 » remboursent 183 €/an)
  • G.F.P Prevunion
  • Les groupes :
  • Azur
  • Bellini
  • Elvia
  • France Mutuelle (le contrat « Optimal » rembourse jusqu’à 30,50 €/séance)
  • Generali
  • I.C.A.
  • Malakoff
  • Mercer (Contrat « Option 3 »)
  • Mercer (Contrat « Option 3 »)
  • Mornay
  • Préca
  • Harmonie Mutuelle
  • Intégrance (prise en charge dans la limite de 150 €/an)
  • Le Lien Familial
  • Matmut Assurances
  • Ménage Prévoyant (Contrat « Option Plus »)
  • MFIF
  • MGEN (rembourse 26 € par séance)
  • MNCI (prend en charge les séances jusqu’à 92 €/an)
  • Les Mutuelles :
  • Civile de la Défense
  • Familiale de l’Ardèche
  • Générale des Salariés (rembourse dans la limite de 130 €/an)
  • du Personnel de la Caisse des Dépôts et Consignations
  • France
  • de l’Anjou (rembourse 75 €/an et par personne)
  • l’Armée de l’Air
  • BNP
  • RATP
  • Familiale de l’Ile de France (rembourse 50€/séance)
  • Verte
  • OPEGA (elle rembourse jusqu’à 80% des frais)
  • Prado Mutuelle (les contrats « Punch » et « Zen » prennent en charge 4 séances/an)
  • PRECOCIA Mutuelle
  • PREVIADE Mutuelle de Prévoyance
  • Régime Spécial d’Assurance Maladie de la CCI
  • Société Mutualiste du Personnel du CCF
  • SMEBA (le contrat « Écume » rembourse jusqu’à 76 € par an)
  • SMENO (rembourse à hauteur de 30 € (forfait M), 60 € (forfait L) ou 100 € (forfait XL)
  • Société Mutualiste Inter-Professionnelle Rhône-Alpes
  • Swiss Life (contrat « Ma santé facile »)
  • UMC (rembourse 23 €/séance dans la limite de 10séances/an)
  • Verspieren Assurances
  • Verrerie Ouvrière Albigeoise (rembourse 50% des séances)